Mohamed Laïd Al-Khalifa, né le 28 août 1904 à Aïn Beida, dans la région d’Oum El Bouaghi, en Algérie, et mort le 31 juillet 1979 (à 74 ans) à Batna, est un poète réformateur algérien. Il est considéré, avec Moufdi Zakaria, comme le plus grand poète arabophone algérien de l’époque moderne. Il fut un membre influent de l’association des oulémas musulmans algériens dès sa création en 1931.