Potentialités touristiques

Nul ne peut rester insensible à cette envoûtante nature…

Avoir l’ unique sensation de sentir les pieds sur terre et de toucher
avec les mains les nuages du ciel …..
Les sites naturels d’Oum El Bouaghi représentent une invitation à une randonnée féerique à destination de magnifiques
spectacles qui accrochent par leur beauté et enchantent au premier contact.
Nul ne peut rester insensible à cette envoûtante nature .
Les plus importants sites naturels qui vous invitent à cette magnifique randonnée :

– une verdure éclatante associée à la pureté
de l’ environnement …………….
Oum El Bouaghi détient une richesse forestière appréciable dont la superficie
globale est évaluée à 75484 hectares .
Cet espace à caractère touristique très attractif , se distingue par son éclatante
verdure et la pureté de son environnement. Au sein de cette nature, on découvre
des espèces végétales très diverses : le sapin d’ Alep , les vieux chênes et le liège .
En plus de l’ existence de mammifères comme le lièvre , le renard blond
et le chacal ainsi que la présence de plusieurs catégories d’oiseaux à l’exemple
du vautour et des perdrix .
Les sources naturelles et d’eau fraîche complètent la beauté des forêts vierges d’Oum
El Bouaghi .
Ces forêts offrent les meilleurs conditions pour séjourner dans un campement et jouir de moments inoubliables qui resteront gravés à jamais dans la mémoire humaine .
Pour les amateurs de chasse plaisir et suspense sont garantis.
Les plus importantes forêts dans la wilaya d’Oum El Bouaghi :
La forêt de Djebel sidi RGHIS qui se trouve parmi les lieux privilégiés de la wilaya.
La forêt de Ain Chadjra qui se trouve dans la région du sud- est de la wilaya d’Oum El Bouaghi et la forêt de Ksar Esbihi et la foret de Ain Babouche
La richesse forestière que possède Oum El Bouaghi ouvre une large porte au développement du tourisme forestier et du tourisme d’environnement.

– Véritables merveilles naturelles , les lacs se caractérisent
par leur extraordinaire beauté ……..
Au sud de la wilaya d’ Oum El Bouaghi s’ étend des zones humides qui se
composent de plusieurs lacs , apparition sur les merveilles naturelles de cette
wilaya .
Ces lacs se caractérisent par leur extraordinaire beauté .
Le nombre de ces lacs s’ élève à 11 , dont cinq ont été classés au sein de la liste RAM SAR comme zones protégées qui offrent un cadre agréable , entourés
de forêts , et qui accueillent un nombre impressionnant d’ oiseaux migrateurs
comme les flammons roses , les grues , les huppes , les tadornes ….. qui dressent
un merveilleux tableau de couleurs et de formes diverses s’ imbriquant et
s’ agençant parfaitement , le tout tendant à graver dans le subconscient humain , la meilleure image de la région

un merveilleux tableau de couleurs et de formes diverses s’ imbriquant les unes aux autres et s’ agençant harmonieusement le tout tendant à graver dans le subconscient humain , la meilleure image de la région.
La wilaya d’ Oum El Bouaghi vous offre l’ opportunité de pratiquer le tourisme
montagneux et le tourisme forestier .
L ’ existence en son sein des merveilleuses montagnes de l’ Atlas couvertes d’ un linceul de végétation bariolé , livrant des vues panoramiques uniques de splendeur de ses vastes forêts et donnant la sensation d’ avoir les pieds sur terre et de toucher avec les mains les nuages
SE SENTIR LIBRE , COMME ON NE L’ A JAMAIS ETE AUPARAVANT .
ET SE SENTIR ICI , TRES BIEN DANS SA PEAU , COMME ON NE L’ A JAMAIS ETE NULLE PART AILLEURS .
Ces montagnes constituent aussi un cadre privilégié au tourisme de chasse et au tourisme de découvertes .
Les plus importantes montagnes d’ Oum El Bouaghi :
– Djebel Tarf
– Djebel Hanout Kbir
– Djebel guelif
– Djebel sidi Rghis
– Djebel gueroiar
– Djebel gueriore.

La succession de différentes civilisations sur la wilaya d’ Oum El Bouaghi
a entraîné un profond impact sur l’ histoire de cette région qui hisse ses
monuments historiques au sommet des monuments les plus prestigieux de
l’ histoire de notre pays .
Au contact de ces monuments on est immédiatement saisi vers un voyage
dans le temps avec des haltes sur certains moments glorieux qui attisent
la curiosité du visiteur avide de connaître les étapes décisives et les secrets
de l’ histoire de cette wilaya .
Les plus importants sites qui vous invitent à leurs visites :
– Les vestiges de SIGUS classés patrimoine national .
– Le site de SILA : site très important qui comporte des données de grande
valeur .
– Le site de Ain El Bordj qui se situe au niveau d’ El Amiria .
Il renferme des vestiges de la période préhistorique et de la période
Islamique .
La ville romaine DALAA- , et qui fait l’ objet jusqu ‘ à ce jour
de fouilles archéologiques visant la recherche d’une ville romaine enfouie .
Au sein de ce site , il a été déjà découvert des poteries et des ustensiles de
grande valeur . Ce site comporte aussi des passages souterrains , des
chambres et des fosses .
-LES vestiges de Gadiofala, c’est une ville byzantine qui se trouve près de
ksar Esbihi et qui constituent une véritable forteresse de surveillance
militaire .
– Les vestiges de de Ain Babouche et dont quelques échantillons
ont été transférés au musée des antiquités a Alger .
– Nous pouvons également admirer Hanchir ouled Gouhi et dont les vestiges
attestent de l’ origine de la ville de MAKOMADAS . A signaler également
quelques pièces historiques qui remontent à la préhistoire : les fossiles
découverts à DALAA .

Les monuments historiques d’ Oum El Bouaghi représentent les caractéristiques
essentielles de la région . Ils concrétisent le tourisme à caractéristique religieuse et
se composent de mosquées , de zaouïas ancestrales qui ont eu par le passé à
s’ acquitter de nobles tâches et qui se caractérisent par les formes géométriques
architecturales qui témoignent de leur appartenance à la civilisation arabo-
islamique .
De ces monuments il faut citer les deux mosquées classées mosquées nationales :
L’ ancienne mosquée EL ATIQUE d’ Oum El Bouaghi qui a été fondée en 1929
Et la mosquée de Ain Beida construite en 1860 , la Zaouïa BouHadjar
ERAHMANIA sise à SiGUS qui a été fondée durant la période Ottomane
en 1729 , la Zaouia Sidi Ounis située à Ain El Fakroun et la zaouia de
Mohamed El Aid EL Khalifa à Ain El Beida .